Sélectionner une page

J’ai eu plusieurs fois l’occasion de parler des « rouleaux » qui, depuis les Évaporés, me servent à établir l’architecture du roman en cours d’écriture, mais aussi à étaler dans l’espace quelques éléments préparatoires provenant de la documentation ou servant à fixer citations, notes et plans. En papier japonais, ils sont déroulés sur le mur et fournissent la tapisserie d’un bureau qui se couvre ainsi peu à peu de notes de travail.

Voici quelques photos des premiers concernant L’hiver du mécontentement. On trouve sur le rouleau de gauche citations de M. Thatcher, notations sur des éléments d’arrière-plan concernant l’époque, le nom des bars, le prix d’un litre de lait, ce genre de choses, ainsi que des schémas précisant au fur et à mesure de l’écriture les relations qu’entretiennent les personnages entre eux et avec les motifs de la narration. Sur celui du centre, on retrouve un certain nombre d’éléments de documentation remis au propre, dont un plan des lieux de la musique punk à Londres entre 1977 et 1979. Sur le rouleau de droite enfin, on trouve les chapitres agencés au fil de « lignes » narratives (Candice, Jones, Richard III, Londres), qui permettent de ne pas les perdre de vue, en cours de composition.

 

 

Pin It on Pinterest

Share This

Share This

Share this post with your friends!

%d blogueurs aiment cette page :