Sélectionner une page

Kenzaburo Oe, Nobel de littérature, à un meeting anti-nucléaire à Tokyo, le 7 juin. Sur la photo du dessous, on peut observer le forum, tristement clairsemé, ce qui illustre bien les événements récents (cf. post suivant). Il faut croire que la presque totalité des intellectuels et artistes nippons, ainsi que les 7,5 millions de Japonais qui ont signé la pétition Sayonara Genpatsu (“au revoir le nucléaire”) n’ont pas été entendus – ou que les 120 millions qui ne l’ont pas signée s’en foutent vraiment, parce que le réacteur 3 de la centrale d’Oi, dans le Kansai, vient d’être rallumé, hier.

Pin It on Pinterest

Share This

Share This

Share this post with your friends!

%d blogueurs aiment cette page :